Le berger terrestre et divin

Le berger terrestre et divin
Auteur: Raymond Gastineau
Editions: JVB
Format :15 x 20.9 x 0.6 cm
97 pages
ISBN : 9782913359161

Présentation :
Qui d’autre était le mieux placé pour nous parler d’un “berger” et surtout du “BERGER”, sinon quelqu’un qui a été berger. Raymond Gastineau est l’un de ceux-là. Berger lui-même il nous parle avec sagesse, connaissance et conviction de son métier, j’avais envie de dire “vocation” qu’il a accompli avec amour pour cette cause. Comme tous ceux qui font les choses avec coeur il ne peut s’empêcher de nous en parler avec passion. En tant que croyant lui-même, il ne lui était pas nécessaire de faire un grand pas pour découvrir le “Berger” par excellence, c’est à dire “Jésus” qui prend soin de Ses brebis. En lisant le texte, Raymond Gastineau nous transporte dans la campagne; il met devant nous une magnifique prairie où un troupeau paît paisiblement sous l’oeil attentif du berger. Les uns après les autres l’auteur nous présente les acteurs de ce tableau: le berger et ses qualifications; le mouton; la brebis et le bélier; sans oublier l’agneau. Il nous décrit leur caractère, leur mémoire, leur sensibilité et leurs défauts. Rien n’est oublié, la lactation, l’agnelage,... et il nous conduit aussi dans la bergerie; c’est une magistrale leçon de zoologie. Mais ce qui est remarquable dans cet ouvrage c’est le parallèle que l’auteur fait avec le croyant qui est une “brebis” du Seigneur Jésus qui est Lui-même le “Berger” par excellence, et l’Église qui est son “troupeau”. La lecture attentive de cet ouvrage nous fait mieux comprendre pourquoi Jésus s’est présenté comme le “bon Berger” et qu’il appelle chacun de nous sa brebis.
Qui d’autre était le mieux placé pour nous parler d’un “berger” et surtout du “BERGER”, sinon quelqu’un qui a été berger.
Auteur: Raymond Gastineau
Editions: JVB
Format :15 x 20.9 x 0.6 cm
97 pages
ISBN : 9782913359161

Présentation :
Qui d’autre était le mieux placé pour nous parler d’un “berger” et surtout du “BERGER”, sinon quelqu’un qui a été berger. Raymond Gastineau est l’un de ceux-là. Berger lui-même il nous parle avec sagesse, connaissance et conviction de son métier, j’avais envie de dire “vocation” qu’il a accompli avec amour pour cette cause. Comme tous ceux qui font les choses avec coeur il ne peut s’empêcher de nous en parler avec passion. En tant que croyant lui-même, il ne lui était pas nécessaire de faire un grand pas pour découvrir le “Berger” par excellence, c’est à dire “Jésus” qui prend soin de Ses brebis. En lisant le texte, Raymond Gastineau nous transporte dans la campagne; il met devant nous une magnifique prairie où un troupeau paît paisiblement sous l’oeil attentif du berger. Les uns après les autres l’auteur nous présente les acteurs de ce tableau: le berger et ses qualifications; le mouton; la brebis et le bélier; sans oublier l’agneau. Il nous décrit leur caractère, leur mémoire, leur sensibilité et leurs défauts. Rien n’est oublié, la lactation, l’agnelage,... et il nous conduit aussi dans la bergerie; c’est une magistrale leçon de zoologie. Mais ce qui est remarquable dans cet ouvrage c’est le parallèle que l’auteur fait avec le croyant qui est une “brebis” du Seigneur Jésus qui est Lui-même le “Berger” par excellence, et l’Église qui est son “troupeau”. La lecture attentive de cet ouvrage nous fait mieux comprendre pourquoi Jésus s’est présenté comme le “bon Berger” et qu’il appelle chacun de nous sa brebis.
Qui d’autre était le mieux placé pour nous parler d’un “berger” et surtout du “BERGER”, sinon quelqu’un qui a été berger.