Prédicateur approuvé par Dieu  

​Prédicateur approuvé par Dieu      Hatzakortzian,
18 x 12 x 0.5 cm

Pourquoi ne voyons-nous plus de « larmes de repentance » dans nos églises ? La réponse en est évidente : le « message de la repentance » y est pratiquement inexistant. Et pourtant, la première prédication de Jésus tout au début de son ministère n’a-t-il pas été : « REPENTEZ-VOUS car le royaume des cieux est proche » (Mt 4:17 ; Mc 1:15).
Le constat alarmant de personnes, qui soi-disant « acceptent Jésus comme leur Sauveur », mais dont la vie ne change pas, est devenu un problème majeur dans les églises. Où donc est la faille ? Il s’agit d’une fausse conception de la foi. Ces « chrétiens » ont bien la foi, mais elle est « sans repentance ». Et une foi sans repentance ne sauve pas et ne change personne.
Jésus lui-même rappelle cette vérité capitale dans le verset suivant : « Je vous le dis. Si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous également » (Lu 13:5).
Si les fondements mêmes d’un bâtiment sont faibles, cette lacune affectera dangereusement toute la structure. On peut comparer la vie d’un croyant, qui n’a pas expérimenté à sa conversion une vraie repentance biblique, à une maison sans fondation. Tôt ou tard, elle s’écroulera.
Aujourd’hui, beaucoup de prédications sont superficielles ; elles invitent les gens à venir à Christ, mais sans mettre l’accent sur la nécessité de la repentance. Cependant, la priorité de la repentance est clairement enseignée dans les Ecritures. Elle est pourtant l’une des expériences les plus glorieuses et libératrices qu’un chrétien puisse vivre. Elle génère un revirement complet et radical dans la vie de celui qui l’a bien comprise.
Il est temps de retourner à la source pure et vivifiante de la Bible et d’examiner ce qu’elle enseigne sur ce sujet vital.